Vitré, la gardienne des Marches de Bretagne

De manière tout à fait exceptionnelle et conformément au choix des adhérents notre sortie nous a conduit à visiter l’une des plus belles et anciennes villes de France: Vitré, la gardienne des Marches de Bretagne

Le grand intérêt de l’histoire de cette ville tient essentiellement à l’histoire de sa réussite économique à partir des dernières décennies du XVème siècle jusqu’au conflit de la Ligue à la fin du XVIème siècle. Elle a conservé son patrimoine quasiment intact.

Vitré est un site dont on a aujourd’hui du mal à évaluer l’importance stratégique mais que les anciens avaient bien entendu repéré. Compte tenu son rôle de ville frontière sur la route de Rennes, c’est sur un promontoire de schiste environné par les marais de la Vilaine que se construisit une forteresse et cela, sans doute, en des temps immémoriaux. Vitré est au point d’équilibre d’une zone de tension politique ancienne entre, l’empire des Francs, des Carolingiens surtout, et le royaume des Bretons en voie de constitution.

Ville frontière, ville de Marche, elle a su tirer profit de son statut d’interface entre le royaume de France et le duché de Bretagne qui, alors, sont deux entités distinctes. Souvenons-nous, la Bretagne est souveraine pendant de longs siècles jusqu’à son rattachement au royaume, en 1532.

Vitré a pour seigneur les comtes de Laval. Là aussi, double appartenance entre deux suzerains souvent antagonistes. ‘’Seigneur manceau deviens breton ; seigneur breton devient manceau’’, l’adage résume la situation ambiguë de ces populations de Marche qui subissent de par leur situation l’impact de tous les conflits, et en contrepartie prospèrent des échanges avec le voisin.

Notre programme de visite s’est décomposé comme suit:

  • Matinée : Visite guidée de la vieille ville avec ses rues et ruelles pleines de charme.
  • Midi: Un moment attendu et très agréable au restaurant, L’Artisan.
  • Après-midi : Mr J.C Meuret, archéologue, évoqua à partir de la récente acquisition par la ville de Vitré, d’un tableau du XVIIème siècle, cette prestigieuse caste de marchands toiliers qui firent la richesse de la ville et de la région. Organisés en confrérie, ils voyagèrent loin pour exporter les productions locales. nous avons terminé notre journée par la visite du musée de Vitré puis l’église Notre-Dame.

Jean-Paul Le Buhan a écrit un article sur L’histoire de la ville de Vitré. Cet article est accessible dans « les publications/publications des adhérents » ou en cliquant sur « Vitré, la gardienne des marches de Bretagne »

Passer la souris sur les photos pour voir le nom ou bien cliquer dessus pour agrandir

 Prochaine sortie

 Le 22/05/2019
Sortie du 22 mai dans le Trégor

Plus d'infos